Chaque mois, retrouvez mes conseils saisonniers et informations pratiques...

Recettes, huile essentielle, massage-bien-être...

Pour vous abonner à cette rubrique, indiquez moi votre adresse mail....

    

Conseils de septembre

 

 « L’automne raconte à la terre les feuilles qu’elle a prêtées à l’été »

Georg-Christoph Lichtenberg

 

Les vacances sont terminées pour grand nombre d’entre nous, l’été fait place doucement à l’automne.

Nous bénéficions encore de belles journées ensoleillées, profitons-en…

La lumière nous enveloppe déjà d’une clarté différente, la rosée matinale caresse nos jardins, le vent de la rentrée s’éveille pour chacun d’entre nous….

Avez-vous déjà essayé de marcher pieds nus dans la rosée du matin levant ?

Quel délice pour retrouver sérénité et dynamisme…

Septembre invite à confectionner les dernières confitures, stocker les légumes pour l’hiver, ramasser les champignons, et bientôt les noisettes, les noix…

Se préparer en final à bien vivre la saison hivernale qui va suivre.

L’automne annonce aussi l’arrivée de Vata, selon l’Ayurvéda, et la période idéale pour chasser toxines, mais aussi faire le plein de vitamines, minéraux…pour préparer le froid prochain…

Rien de mieux que la cure de raisins pour soutenir ce besoin de nettoyage et de recharge minérale…

La cure de raisins est véritablement la meilleure alliée pour préparer l’hiver.

Par excellence, la fin de l’été est la saison pour découvrir toutes les vertus de ce fruit parvenu à pleine maturité d’énergie vitale.

La richesse de sa composition le place au stade de l’aliment nutritif et énergétique, le plus remarquable.

Non seulement, le raisin nettoie mais recharge l’organisme en minéraux….

                Le raisin est le fruit le plus cultivé  au monde.

Son origine se situe en Asie, où la vigne sauvage a été domestiquée il y a plus de 6000 ans grâce à la découverte du processus de fermentation qui permet la fabrication du vin.

Selon les principes de l’Ayurvéda, le raisin est de saveur acide et douce et de nature neutre ce qui le rend consommable pour les trois doshas (ou tempéraments).

Le raisin tonifie le sang et l’énergie, fortifie les os et les tendons, calme les douleurs rhumatismales liées à l’humidité. On lui reconnaît également des propriétés diurétiques, et c’est un excellent laxatif doux.

Le raisin est riche en vitamines A, C, B et contient de nombreux oligo-éléments.

Son action anti-oxydante n’est plus à démontrer, surtout pour le raisin rouge.

Cependant le raisin est également très sucré alors à éviter si vous souffrez d’un taux de glycémie élevé.

De sa saveur acide, le raisin ne doit pas être consommé si vous souffrez de tendinites chroniques.

 

Conseil Naturo

Pour une transition tout en douceur et conserver le tonus estival, notre organisme a besoin de stimuler son immunité et entretenir sa chaudière intérieure.

Notre immunité est directement liée à notre flore intestinale et son bon équilibre est donc fondamental.

C’est donc le bon moment pour l’entretenir en consommant du kéfir de fruits, de la levure de bière et/ou faire une cure de probiotiques pendant 15 jours.

Pour soutenir nos surrénales dans cette période d’adaptation, il est indispensable de faire le plein de vitamines C en consommant des fruits en collation vers 17h et jamais en fin de repas.

Les infusions de cannelle et de gingembre ont une action régulatrice de notre système digestif, de notre transit et stimulent nos surrénales.

Notre thyroïde fait office de chaudière et doit donc bien fonctionner pour appréhender les baisses de températures.

Si les journées sont encore bien ensoleillées et chaudes, les matins et les soirées deviennent plus fraîches et humides.

Si nous tardons à allumer le « feu », l’humidité froide intérieure empêchera notre organisme de se réchauffer, et la porte sera grande ouverte aux laryngites et/ou maux de gorge.

Des infusions de feuilles de cassis ou une cure de bourgeons de cassis le matin pendant 3 semaines seront bénéfiques à l’entretien de notre système endocrinien.

Et nos cheveux ?

Comme les feuilles des arbres chutent à l’automne, nos cheveux tombent plus naturellement et abondamment  en cette saison.

Pour limiter cette chute et lutter contre des cheveux fragilisés par l’été, nous devons favoriser une bonne microcirculation sanguine.

Profitez de vos shampooings (doux et non agressifs !) pour bien masser votre cuir chevelu avec le bout des doigts en petits mouvements circulaires en démarrant sur l’arrière du crâne puis en vous dirigeant vers les côtés pour terminer vers le sommet.

                        Détente du corps et de l’esprit garanti…
Vous pouvez également vous frictionner le cuir chevelu avec une infusion d’ortie (1 cs pour 1l d’eau) pour reminéraliser vos cheveux.

 Conseil bien-être…..

Puisque nous parlons de la beauté de nos cheveux et des bienfaits du massage du cuir chevelu,

le massage-bien-être Ayurvédique de la tête, nommé en Inde, Shirochampi, est le massage du mois…

Shiro signifie « tête » et champi « shampooing », ce massage est un véritable nettoyage du mental…

Ce massage-bien-être agit sur le stress, l’insomnie et développe les idées claires….

Dans une séance de 30 minutes, ce massage vous apportera bien-être et détente….


Conseil culinaire….

Septembre est le mois idéal pour confectionner un sirop de baies de sureau en prévision des états grippaux de l’hiver.

Cette année, les grappes noires des sureaux sont particulièrement abondantes.

Les vrais sureaux comestibles ont les grappes qui pendent vers le bas, il vous suffit donc d’en cueillir quelques-unes unes pour préparer votre pharmacie hivernale.

Ce sirop est recommandé en cas de grippe, de toux et/ou maux de gorge.

Il peut également être utilisé dans des tisanes ou comme apéritif associé à du vin blanc ou rosé.

Sirop de baies de sureau

Ingrédients :

baies noires de sureau, miel, citron bio, 1  grand verre d’eau

Préparation :

Placez les baies dans une casserole, les recouvrir avec le grand verre d’eau froide, voire un peu plus, et faites frémir pendant 30 minutes à feu doux, sans couvercle.

Versez-le tout au travers d’une passoire. À l’aide d’une cuillère en bois, écrasez bien les baies au travers de la passoire.

Vous pouvez également utiliser un extracteur de jus si vous en possédez un, ce qui facilite la préparation.

Pesez ou mesurez la quantité de pulpe obtenue.

Rajoutez 1.5 à 2 fois le poids en miel (pour 100 ml de liquide, rajoutez 150g à 200 g de miel).

Incorporez-le à la préparation tiède afin de bien le diluer. Cela donne un sirop très sucré, mais stable à température ambiante. Utilisez moins de miel si vous gardez le sirop au réfrigérateur.

(pour une meilleure conservation vous pouvez également rajouter 1 petite cs de rhum)

Pour augmenter la stabilité du sirop, vous pouvez rajouter le jus d’un demi-citron pour chaque 100 ml de sirop. Les bactéries survivent difficilement dans un milieu acide.

À l’aide de l’entonnoir, versez votre sirop dans de petites bouteilles en verre propres et stérilisées.

Bien fermer hermétiquement et conserver au frais ou à température ambiante dans un placard.

Posologie

En prévention, une prise 2 à 3 fois par jour pendant les périodes d’épidémie.

Lorsque la grippe est là, une prise toutes les 2 heures jusqu’à 6 prises par jour.

Enfant entre 1 et 2 ans: 1/4 de cuillère à café par prise.

Enfant de 2 à 6 ans: 1/2 cuillère à café par prise.

Enfant plus âgé: 1 cuillère à café par prise.          (Ce sirop ne se substitue pas à un traitement médical)

Conseil Senteur…

Une huile essentielle peu connue mais ses vertus égalent celles de son cousin australien le « tea-tree »…

L’huile essentielle de Manuka « Lestospermum scoparium » a pourtant une excellente réputation en Nouvelle-Zélande comme le décrit ce dicton maorien : « Ne juge pas un homme de petite taille, il pourrait être aussi puissant qu’un Manuka… »…

Sa richesse en sesquiterpènes lui donne des qualités anti-bactériennes remarquables, notamment sur le staphylocoque doré et les mycoses.

Sur le plan énergétique, l’huile essentielle de Manuka équilibre le système nerveux et calme les battements de cœur en cas de peurs et d’angoisses, voire de phobies.

Elle permet le recentrage en cas de dispersion mentale et redonne force intérieure et confiance en soi.

Sa forte vibration apporte également la clarté spirituelle.

Appliquer 1 goutte de Manuka sous chaque plante de pieds et une autre dans la paume des mains, frotter l’une contre l’autre et respirer profondément avant quelques instants de méditation.

Diluer l’huile essentielle si vous avez une sensibilité cutanée.

Déconseillée aux enfants de moins de trois ans et aux femmes enceintes.


Que ce mois de septembre vous soit doux, léger et heureux…

Avec mes meilleures pensées,

Pascale